625 m de haies supplémentaires sur la ferme !

Par un beau matin d’un 31 janvier, le ciel nous a épargné la pluie et nous a même fait l’honneur de rayons de soleil dans l’après midi 🙂

Ce sont au total 21 lycéens-nes « Gestion des milieux naturels et de la faune » du Lycée agricole Agri’nature de Montmorillon, 2 encadrants, nous 3 du GAEC, Mathilde de Terre de Liens, Allan de Prom’haies et 26 bénévoles (amis, adhérents ou contributeurs de TDL, famille, consommateurs ou futurs consommateurs !) …

….  soit 54 personnes à s’activer pour implanter 625 m de haies sur la ferme et découper une grande parcelle en 3 plus petites (!!).

Un énorme MERCI à toutes et tous pour cette action symbolique et concrète qui s’est déroulé dans la bonne humeur !

Prom’haies a fournit des plants pour constituer :

  • des haies champêtres : arbres de haut jet (chênes, cormiers,noyers,…), arbres intermédiaires (alisiers, pruniers, érables,…) et buissons (bourdaines, houx, fusains,troènes,…)
  • des haies buissonnantes
  • des haies fruitières : pommiers, poiriers, noisetiers, pêchers, groseilliers divers,…

Une bonne dose de paille par dessus et nous voila parti !

Quelques photos :

01-p1080159

02

(2) 17 tonnes de paille !!

03-1 03-2 03-3

05

(5) Miam miam de pralin ( bouse de vache, terre, eau)

04

08

(8) Petites séances d’explications sur la taille

09 10 10-2 11 12 15

Cette réalisation a pu voir le jour grâce au concours financier du Conseil Régional de la Nouvelle Aquitaine (80% !), de Prom’haies et de Terre de Liens. Merci à eux !

Publicités

LE TRAAAAACTEUR !!!!

Ca y est !!! Nous l’avons tant rêvé, tant espéré, tant attendu 🙂 il est là, à la maison, tout chaud tout frais avec ses 38 bougies. Nous passons une nouvelle étape, nous entrons dans une nouvelle ère !

Avant :

2016-03-29 15.02.04

oui, il y a de quoi se poser des questions !

Pendant : nouveau moteur en cours de montage

2016-04-28 12.09.50

Après !!!  Chez Joseph (voir plus bas) :

P1070630

A la maison !!!!! :

P1070644

Houuuu qu’il est beau qu’il est beau !

Alors oui…. un tracteur… Grosse question… Grosse question énergie fossile et dimension d’exploitation. Je peux vous dire qu’hier comme aujourd’hui et pour demain, on se la pose bien, cette question. Alors voila, le choix est fait : tracteur oui. Pour le dos, pour le temps passer à planter, semer, désherber. Pour les tout-ce-que-vous-voulez de lourd à déplacer (il y en à plein plein plein). Les bottes de pailles à aller chercher cette semaine par exemple, par pailler les courges, les courgettes, les tomates,… Je vous jure que oui, c’est un véritable bonheur de se dire que ça y est, on l’a ! Après, on est bien conscience de l’évolution des choses de la vie. Et on prévoit déjà les alternatives. Mais là, tout de suite, on est vraiment, vraiment content 🙂

Alors, c’est obligé, un énorme MERCI à Joseph, notre perle du jour, qui a réussit à réaliser ce défi : remonter un moteur neuf dans ce merveilleux Ford :

P1070638

Vivement les prochaines plantations !

Joli mois de mai….

Bonjour !

Un peu de nouvelles s’impose !

  • La campagne de collecte de souscriptions de Terre de Liens avance à grand pas ! Terre de Liens à  réunit 96 000 euros sur les 150 000 d’achat de terres et de travaux !! Une énorme avancée depuis le début de la collecte fin décembre 2015.

Un ENORME merci à tous les souscripteurs !!!!! Merci pour votre engagement !

Nous sommes très heureux et d’autant plus motivés à poursuivre nos efforts ! Une journaliste de France Bleu Poitou est venue nous interviewer : vous pouvez retrouver son petit article sur le site de la Radio. Le 12 mai prochain, nous participerons également à la projection du film « Demain » à la MJC de Lussac-les-Châteaux et pourrons vous rencontrer et répondre à vos questions. Prochainement, quand le jardin sera un peu plus fournit, nous espérons aller jusqu’à France 3 Poitou-Charentes (ouuhoouu le stress !).

 

  • Les services de l’Etat nous ont attribué la Dotation Jeune Agriculteur ! Tant de papiers et de dossiers ont portés leur fruits ! La dotation n’est pas encore versée mais on a déjà l’accord ! Cette aide nous servira a nous « garantir » un « revenu » pendant la première année. Un sacré soulagement…. Maintenant, nous avons remplit le dossier de demande de premier versement…. hé hé hé. Il faut s’habituer : ça ne finit jamais 🙂

 

  • Un peu moins bonne nouvelle : la tempête de janvier nous a déchiré la bâche de la serre : panique à bord ! Nous avons décidé d’installer un filet brise-vent avant de replacer une nouvelle bâche et ce ne fut pas une mince affaire ! Des poteaux de 4 mètres à transporter sur l’épaule parce que le sol était détrempé, on ne pouvait pas y aller en camion :

P1070351

Très loooourd et fatiguant : une sacrée remise en selle !

P1070436

 

  • Aujourd’hui, c’est la reprise du sol d’hiver, après les loooongues pluies ! Les beaux jours fin Avril et début Mai ont permis de semer notre premier engrais vert : un mélange céréales légumineuses sur l’ensemble des parcelles inoccupées, soit 14 ha. Nous sommes ravis parce que le semis a été réalisé en « semis sous couvert », c’est à dire sans travail du sol. Certes, à l’oeil, on dirait qu’on a rien fait mais justement c’est le principe ! Espérons que ce semis tardif aura quand même son succès ! Notre objectif içi : le restituer au sol pour le nourrir avant d’implanter à l’automne une légumineuse.

P1070523

 

 

Coté droit : avant le passage,

Coté gauche (au milieu) : après

 

SU-PER

 

 

P1070526

 

 

 

C’est pas si compliqué ! Un sillon,
des graines 🙂

(je plaisante ! C’est une bête de machine qui est venue sur le terrain pour faire ça !)

 

 

 

P1070575

 

 

 

 

 

  • Dans nos parcelles, ça avance aussi :

 

Des plantations et semis du coté des aromatiques : bleuets et bourraches içi :

 

 

 

P1070581

 

 

 

 

Les rangs d’oignons rouges, échalotes et oignons jaunes ont été plantés à la main (1 500 mètres = 30 rangs : mmmmm quel régal pour les reins ! ). Mais ça fait plaisir : ils sont en super forme !

 

 

 

 

 

 

Voilà où en sont les carottes :
En rang s’il vous plait ! Des oranges, des jaunes et des rouges !

P1070582

 

A coté du dernier semis de panais (nouveauté) et de betteraves rouges, jaunes et rayées 🙂

P1070583

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ail, fèves, fenouil….

P1070574

P1070585

 

 

 

Le chantier de ces 2 derniers jours : les Pataaaaaaaates !! 250 kilos plantés : 50 rangs 🙂

 

P1070589

 

 

 

 

 

Et les 800 p’tis derniers du jour : les choux !! Arrosés avec un purin pour les fortifier car les altistes sont déjà présentes au champs : accrochez vous les choux !

En photo, le dégradé des chantiers : choux au premier plan, oignons puis patates au fond 🙂

 

 

 

Sous la serre, les premiers radis, mesclun et salades sont à vendre ! Vous pouvez d’ailleurs nous retrouver le 1er et 3ème mardi de chaque mois au Marché de Producteurs de Gencay ! Les tomates, concombres, poivrons sont aussi enracinés. Restent les aubergines qui attendaient la place derrière les radis…

Nous essayons de produire un peu nos plants pour nous faire la main, bien que nous soyons toujours clients chez les Blanchard à Verrières.

 

P1070573 P1070568 P1070570 P1070565

 

Vous pourrez nous trouver au

Marché de producteur de Gencay les 1er et 3ème samedi du mois de 15h30 à 19h

Marché artisanal et gourmand de Verrières le Samedi 4 juin

et pour la prochaine ouverture du

Marché hebdomadaire de producteur à L’Isle Jourdain le Samedi 11 juin matin, 4 avenue Marcel Giraud, avec l’Association « Des Idées à la Boutique d’à coté » !!

 

 

 

GAEC !!

Ça y est ! La société GAEC La Ferme de la Quinatière est créée depuis le 1er janvier 2016 !

Papier officiel reçu hier ! Compte en banque la semaine prochaine 🙂

Encore une étape de passée !

Bonne et heureuse année à toutes et à tous !!

Les tisanes et aromates !!!

Les tisanes et les aromates sont maintenant disponibles !!! Voila à quoi cela ressemble :

IMG_1919

IMG_1915

Tisanes composées : Verveine/menthe, Tilleul/menthe, Verveine/tilleul, 3 menthes (poivrée, verte et bergamote) et Hiver (Thym citron, mauve, menthe bergamote).

Tisanes simples : Menthe verte, menthe poivrée, menthe bergamote, verveine.

Mélange d’aromates : Poitouvençal (thym, sarriette, marjolaine, souci)

Aromates simples : Thym, sarriette, marjolaine, coriandre, aneth

La gamme va évoluer régulièrement en fonction des plantes disponibles, des humeurs et de vos souhaits.

Vous pouvez trouver ces produits  directement auprès de moi (à la ferme ou sur commande) ou bien auprès de Benjamin (marché de Montmorillon et de Civaux, panier COOP Bouresse, ferme de la Fayauderie à Lussac…)

Ils sont aussi disponibles dans différents magasins : COOP de Bouresse, L’arrosoir à Verrière, Vival à Nouaillé-Maupertuis et l’épicerie de Smarves.  La aussi cela devrait évoluer.

Aout 2015 : premières ventes :)

La ferme pousse !

Voici un aperçu des légumes disponibles maintenant à la vente par commande mail et le vendredi – samedi matin à la ferme de la Fayaudrie à Lussac-les-Châteaux !

Courgettes rondes, longues vertes ou rayées :

P1070047

Haricots verts (avec en bonus : mais où est charlie ??)

P1070037

Saladaa !

P1060934 P1060932 P1060931

Concombres (on the beach)

P1060992

Tomates (miam miam)

P1070046     P1060993

Tomates cerises dé-li-cieuses

P1060951

Tomates cerises noires (bonnes aussi ! )

P1060957

Aubergines longues, façon turban africaine

P1060962

Aubergine trapue sachant se cacher

P1060970

La meme en rosa-bianca

(censurée)

Reste encore les pomme de terre, les oignons….

Chez Freddy, c’est beau aussi :

P1060945      P1060806

2ème bonus : découverte spectaculaire, un jour de traditionnelle récolte de doryphore :

P1090876

Une chenille E-NOOORME qui se gavait de feuilles de pomme de terre…. Merci Vienne Nature pour l’identification : il s’agit de la chenille du papillon Sphinx à tête de mort (Acherontia atropos), rien que ça ! Je suis trop fière d’avoir pu l’accueillir pour une petite période de sa vie 🙂

Avril 2015 – ça bouge à La Quinatière :)

Les bâches noires ont bien travaillé pour nous ! A part les maudits rumex, chardons et potentille rampantes, nous avons un sol nu…. impeccable.

2015_04_baches

Notre Motoculteur est arrivé ! Après une séance de lecture, les premiers essais nous permis d’obtenir une belle terre travaillée sur une quinzaine de centimètres. Nous allons donc lancer nos productions prochainement avec cet outil, sans avoir « défoncé » ou travaillé le sol plus en profondeur.

 2015_04_premieres_planches

Enfin, notre serre de 6,20 x 30 m est arrivée : quel bonheur ! A nous de la monter maintenant…. ! Avec toutes les démarches Terre de Liens du moment, ça n’a pas beaucoup avancé cette semaine mais ça va venir !

 2015_04_Arrivee_serre

Première pose des bâches d’occultation

Après toutes nos péripéties administratives, il était bien trop tard pour travailler le sol qui est détrempé. Comment détruire les prairies temporaires que nous allons travailler en 2015 ? Nous ne sommes pas trop pour l’utilisation de la charrue et de toute façon, nous n’avons pour l’instant aucun outil à part des outils manuels !

Nous avons fait le choix de tenter la méthode d’occultation : poser des bâches noires pendant un maximum de temps (au mieux 2 mois ?! mais ce ne sera pas possible dans notre cas). Coupées de la lumière, les plantes s’affaiblissent et meurent.

Bien sur, l’utilisation de bâche tissée serait bien plus favorable puisqu’elle laisse passer l’air et la pluie mais elle est très chère, surtout pour la surface que nous voulons couvrir ! Nous avons acheté 3 x 600 m² de bâche « ensilage », c’est à dire tout plastique. Ce n’est pas très beau mais c’est une méthode douce de préparation du travail du sol ! On essayera de découvrir la bâche régulièrement pour que le sol profite quand même des pluies et du gel si on arrive à bien surveiller la météo…

Pour maintenir les bâches au sol, nous utilisons des « silo sacs » qui une fois remplis pèsent une tonne… (enfin presque). C’est bien leur but !

Nous avons des craintes concernant les rongeurs qui, bien couvert et au chaud là dessous vont surement pulluler…

Nous ré-utiliserons les bâches pour faire d’autres occultations sur les prochaines parcelles et, une fois découpées, en paillage de planches de cultures.

P1060382